home

Contrôle d’accès intelligent – Les autorités choisissent CHERRY pour l’authentification forte par carte à puce

Les terminaux de cartes à puce sont généralement appelés lecteurs de cartes à puce dans l'environnement bureautique. L'expression est quelque peu trompeuse car le "lecteur" ne lit rien. En pratique, il ne fait que transmettre les APDU (Application Protocol Data Units) entre la carte et l'hôte. Peu importe s'il s'agit d'une commande de lecture ou d'écriture, par exemple. Aujourd'hui, il est impossible d'imaginer un contrôle d'accès aux zones sensibles sans carte à puce.

CHERRY est dans la course avec le SmartTerminal USB qui permet de protéger les données sensibles de manière simple et fiable. Le terminal est à la hauteur de son nom, sans aucun doute intelligent : il est stable et peut être utilisé d'une seule main grâce à sa base alourdie qui en facilite l'utilisation. Il lit et écrit les cartes à puce tout en consommant extrêmement peu d'énergie. Pour le contrôle d'accès, la connexion au réseau ou les transactions Internet par carte à puce, le SmartTerminal ST-1144 apporte une contribution précieuse à la protection des données sensibles. Ce lecteur est polyvalent et largement compatible : En effet, le SmartTerminal ST-1144 lit et écrit toutes les cartes ISO 7816 et supporte l'USB 2.0, les interfaces logicielles CCID, PC/SC, CAC, et l'OmniKey 3121 (Aviator).



Entrer dans le monde des zéros et des uns

Il a toujours été d'une importance capitale de pouvoir contrôler les accès et sélectionner qui peut entrer et qui ne le peut pas. Il y a très longtemps, des dispositifs tels que fossés et pont-levis offraient une protection contre les attaques extérieures. Des murs solides et des portes verrouillées le soir procuraient un sentiment de sûreté et de sécurité. Cependant, aujourd'hui, à l'ère du numérique, les choses sont bien différentes.

Outre le contrôle de l'accès purement physique aux bâtiments ou aux zones sensibles qui s'y trouvent, il faut aussi contrôler l'accès dans le monde digital des zéros et des uns. La carte à puce est un outil intelligent pour identifier ceux qui veulent entrer - que ce soit dans un bâtiment ou un ordinateur - avec de nombreuses options telles que mots de passe, codes numériques ou méthodes d'authentification biométriques.

Des "videurs" pour les zones sensibles

Les autorités au sens large et les administrations gouvernementales en particulier, sont sans aucun doute les bâtiments et institutions les plus sensibles et elles règlementent très précisément qui a accès et à quelles zones. Aux Etats-Unis, par exemple, le ministère de la défense (DoD) contrôle l'accès grâce à une carte appelée « Common Access Card » (CAC) qui permet d'authentifier le personnel en uniforme en service actif, les réservistes, les employés civils du ministère de la défense et le personnel externe autorisé. C'est la principale carte d'accès physique aux bâtiments et espaces contrôlés et permet d'accéder au réseau et aux systèmes informatiques du ministère de la défense des Etats-Unis.

L'aspect matériel de l'authentification

Bien entendu, tout cela ne fonctionne qu'avec un appareil capable de lire les cartes. Dans le cas de la carte à puce, il s'agit d'un terminal. En plus des terminaux avec alimentation électrique qui sont utilisés dans les distributeurs automatiques de billets, par exemple, la plupart des dispositifs doivent être insérés manuellement. C'est pourquoi il faut un mécanisme « interrupteur » qui reconnaît l'insertion. Le dessin de la carte doit aussi être reconnu immédiatement et la séquence d'arrêt doit se faire de manière à ce qu'aucun contact sous tension ne puisse endommager la carte à puce.

Le SmartTerminal ST-1144 prend en charge les protocoles de carte à puce suivants : T = 0, T = 1, S = 8, S = 9 et S = 10. Outre les systèmes d'exploitation Windows courants, il dispose également de pilotes pour Linux et macOS. Le ministère de la défense des Etats-Unis s'appuie depuis longtemps sur les lecteurs de cartes à puce CHERRY ; il utilisait déjà les modèles précédents, à savoir le ST-1000 et le ST-1044.

Une autre caractéristique de ce lecteur de carte à puce qui ne devrait pas passer inaperçue, surtout pour les autorités et organisations gouvernementales ayant des exigences budgétaires strictes : Des tests ont montré que le SmartTerminal CHERRY ST-1144 est conçu pour environ 100 000 cycles. En d'autres termes : ce produit est durable et robuste. Cet avantage clé ne doit pas être sous-estimé, en particulier pour les domaines d'application où le personnel est nombreux, comme c'est le cas dans les administrations.

https://blog.cherry.de/smart-geregelt--starke-authentifizierung-via-smartcards-2645923556.html
https://blog.cherry.de/smartly-regulated-strong-authentication-for-authorities-via-smart-cards-2645923267.html

Wer beim Thema Ergonomie nur an seltsam gebogene Tastaturen denkt, der kennt nur einen kleinen Teil der Wahrheit. Aus Sicht von CHERRY ist ein GS-Prüfzeichen (Geprüfte Sicherheit) ein wichtiger Indikator für eine ergonomische Tastatur. Keyboards mit diesem Prüfzeichen erfüllen nämlich die Anforderungen aller relevanten DIN Normen. So wird sichergestellt dass Tastengrößen, Tastenabstände, Tastenanordnung, Beschriftung, Oberflächenbeschaffenheit, etc. den Empfehlungen des Deutschen Instituts für Normung entsprechen.

Mehr Weniger

CHERRY präsentiert eine neue Maus, die sich durch eine besonders hohe Ergonomie auszeichnet. In Kooperation mit den Ergonomieexperten von Contour Design ist die CHERRY ROLLERMOUSE™ entstanden. Diese ist speziell entwickelt, um eine schonende Haltung am Schreibtisch und damit ein entspannteres, komfortableres Arbeiten zu gewährleisten.


Laut einem Bericht, der Huffington Post, ist die PC-Tastatur der zweitschmutzigste Büroartikel direkt nach dem elektronischen Ausweis. Sie wurde auf koloniebildende Einheiten (CFU) pro Quadratzoll untersucht und dann zum Testen in ein Labor geschickt. Eine Tastatur enthält laut Ergebnis 20.598 Mal mehr Bakterien als ein Toilettensitz, und die am häufigsten gefundene Bakterie gehört zu einer Kategorie, die Lungenentzündung hervorruft.

Was können Sie also tun, um Ihre Tastatur vor all diesem Schmutz und den bakteriellen Ablagerungen zu schützen?


Mehr Weniger